Vous êtes dans : Accueil > Mairie > Hommage à André MORIN

Hommage à André MORIN

Monsieur Lenoir, Maire de Villaines-la-Juhel, Président de la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs, Vice-président du Conseil Départemental tient à vous informer du décès de Monsieur André MORIN.

Monsieur André MORIN fut maire de la commune d’AVERTON de 1965 à 1983. Puis de 1983 à 1995, il devient maire de la Commune de Villaines-la-Juhel. L’un des « Mousquetaire » de la création du SIVOM de Villaines-la-Juhel, il fut de 1965 à 1970 Vice- président du SIVOM au côté de Robert BURON. Au départ de celui-ci vers Laval, Monsieur MORIN a accédé à la présidence du SIVOM (1970 – 1993) puis naturellement de la CCV à sa création fin 1993 ce jusqu’en 2001.

 

Voici le message de M. LENOIR  :

« Je garde d’André MORIN, le souvenir d’un homme extrêmement agréable. Il avait toujours une petite note d’humour dans ses propos et quelquefois même une petite pointe d’ironie sympathique quand il pensait que l’idée qui lui était présentée ne méritait pas le plus fort des soutiens. Mais il avait un grand sens de la solidarité. C’est comme cela qu’il a été un grand bâtisseur de l’intercommunalité. Au travers du SIVOM, il a été l’artisan de la construction du collège public Les Garettes. La CCV est devenue ce qu’elle a été, grâce à son volontarisme et son audace. C’est ainsi qu’il a imposé la création de plus de 90 logements sociaux, répartis sur tout le territoire et qu’il a mis en place le centre de ressources si utile aux entreprises et aux demandeurs d’emplois. C’est aussi par souci de solidarité entre les habitants et les communes que la CCV a pris à son compte dès l’origine la gestion de l’eau potable, puis rapidement de la voirie et de l’assainissement. Ce qui fait maintenant de notre territoire CCMA l’un des plus intégrés du département, bien avant que la loi l’ait imposé. En cela il était un visionnaire.

C’est à lui aussi que nous devons la première signature du jumelage avec la ville Allemande de Bad-Liebenzell qui dure maintenant depuis bientôt 25 ans.

Je salue sa mémoire. Villaines-la-Juhel et la  CCMA perdent un homme qui aura marqué durant plus de 3 décennies la vie municipale et intercommunale et en a fait un territoire solidaire, uni et dynamique. »

 

Voici le message de la ville de BAD LIEBENZELL :

Hommage de Bad Lienbenzell (pdf - 1,28 Mo)