Vous êtes dans : Accueil > Histoire locale > Les maires du siècle

Les maires du siècle

Le premier Maire de ce siècle fut Paul BELLIER élu en février 1893.

Il ne restera pas longtemps premier magistrat de la Commune de ce début de siècle puisque le 20 mai 1900 verra l'élection d'un nouveau Maire Jules GIGAN qui ne fit qu'un seul mandat mais de huit ans (du 20 mai 1900 au 17 mai 1908). Ensuite, ce fut Jules DOITTEAU qui restera maire durant deux mandats (du 17 mai 1908 au 6 décembre 1919) après avoir été réélu le 19 mai 1912. C'est lui qui sera Maire pendant la première guerre mondiale (1914-1918).

Le 6 décembre 1919, élection d’ Henri TOUTAIN qui cédera sa place le 13 mai 1926 à Jean CHARPENTIER lui-même maire jusqu'en 1931.

Le 12 décembre 1931, le suffrage universel amènera à la tête de la Commune Charles ANTOINE qui sera réélu le 23 mai 1935 mais qui ne terminera pas son second mandat puisqu'il décèdera le 14 avril 1938.

L'intérim sera assuré par Gustave HIRON qui deviendra Maire le 27 mai 1938, pour de nombreuses années puisqu'il demeurera Maire jusqu'en 1950 (2 réélections le 17 mai 1945 et le 31 octobre 1947). C'est lui qui présidera aux destinées de la Commune pendant la seconde guerre mondiale. Il n'achèvera pas son troisième mandat car il décédera le 2 avril 1950 laissant l'intérim à son 1er adjoint Albert GOUPIL. Ce dernier sera élu Maire le 19 mai 1950 et ne fera qu'un mandat puisque le 6 mai 1953, Robert BURON (qui était Conseiller Général du Canton depuis 1951) sera élu Maire et pour longtemps car il sera réélu le 21 mars 1959 et le 19 mars 1965.

Ce fut sans nul doute, le plus illustre Maire de notre Commune : il a marqué non seulement l'histoire de Villaines-la-Juhel mais aussi celle du département de la Mayenne et celle de la France :

Député de la Mayenne de 1945 à 1958, il participa à de nombreux gouvernements puisqu'on le retrouve Secrétaire d'Etat aux Affaires Economiques des Cabinets BIDAULT et QUEUILLE - Ministre de l'Information du Cabinet PLEVEN - Ministre des Affaires Economiques des Cabinets FAURE et MAYER - Ministre des Affaires d'Outremer du Cabinet MENDES FRANCE puis Ministre des Finances du même Cabinet - Ministre des Transports et des Travaux Publics des Cabinets DE GAULLE, DEBRE et POMPIDOU et enfin cosignataire des accords d'Evian qui mirent fin à la guerre d'Algérie en 1962.

Démissionnaire de son mandat de Maire de Villaines-la-Juhel en 1970 suite à son échec aux élections cantonales, on le retrouvera Maire de Laval en mars 1971. Il décédera le 28 avril 1973 et sera inhumé au Cimetière de Villaines-la-Juhel où il repose toujours actuellement.

Le 24 avril 1970, vit l'élection de Henri SCHMITT qui cèdera sa place le 26 mars 1971 à Pierre CADOT.

Le 25 mars 1977, on retrouvera Henri SCHMITT qui demeurera Maire jusqu'au 24 août 1983 date de son décès après avoir été réélu le 21 mars 1983. Son premier Adjoint André MORIN lui succédera le 13 octobre 1983 et sera réélu le 17 mars 1989. Il quittera la Mairie le 16 juin 1995 après son deuxième mandat pour laisser la place à Alain SCHMITT.

Ce Maire cédera sa place en mars 2001 à Michel CHENON avant de la reprendre aux dernières élections de mars 2008.